Avec des taux d'intérêt à 10 ans allemand à 0,1680% et des taus à 10 ans US à 1,8950%, un écart de 173 points de base qui n'a pas d'autre explication que le déploiement en cours du Quantitative Easing européen alors que le Quantitative Easing US a cessé mais qui n'a pas d'équivalent historique, il est évident qu'il faut ACHETER les obligations d' Etat US et vendre les obligations d'État européennes ( ou japonaises) puisqu'un écart équivalent existe entre les taus à 10 ans japonais et les tau à 10 ans US en raison du QE japonais), d'autant que les premières sont émises dans une monnaie rédevenue forte (le dollar) et que les secondes sont émises dans une ou des monnaies redevenues faibles (l'euro et les autres).

Sans oublier que les taux d'intérêt à long terme US ont une marge de baisse bien plus forte que les taux d'intérêt européens (ou japonais) déjà à leur plus bas historique, compte tenu de la TRÈS FORTE DÉGRADATION DE LA CROISSANCE économique US (qui vient d'être confirmée par les statistiques de l'emploi américain publiées le 3 avril ) et de la probabilité d'une correction baissière des actions US négativement impactées depuis plusieurs mois par la hausse de dollar US et la chute des prix du pétrole. LA MASSE DE PERSONNES SANS EMPLOI AUX USA EXPLOSE !

Au moment même où les actions européennes (ou japonaises) sont artificiellement soutenues par une création massive de liquidité consécutive aux QE de Draghi et de Kuroda qui nz faiblissent pas et que la FED de Yellen parle de remonter le taux court américain, ce qui pèserait à la baisse sur les actions US en rendant les obligations US encore plus rémunératrices. Acheter des obligations US ( CTLT, TME,etc,) constitue, en outre, la meilleure assurance contre la chute des actions US

Les meilleurs gestionnaires d'actifs, comme Guggenheim et Zulauf, sont du même avis: les taux d'intérêt à moyen et long terme US devraient chuter ( à moins de 1% sur le 10 ans) et les obligations d' Etat US monter...Guggenheim reconnaît que la politique de la FED appauvrit les américains !

Tant que l'euro et le yen contre le dollar US et les prix des matières premières chuteront, les actions US (de sociétés exportatrices et d'exploitation de ressources naturelles principalement) seront pénalisées et les actions européennes (ou japonaises) (de sociétés exportatrices principalement) favorisées Sauf s'il y a un VRAI DÉCROCHAGE A WALL STREET qui, emporterait probablement à la BAISSE les ACTIONS EUROPÉENNES ET JAPONAISES étant sur-achetées et mûres pour une correction.

Les politiques monétaires sont partout destructrices parce que loin de stimuler l'inflation elles entretiennent la déflation, et cela se terminera par un fisco complet en particulier la paupérisation additionnelle des populations japonaises et européennes (ou américaines) . Déflation et récession restent d'actualité un peu partout étant donné que la Grande Stagnation continue , même si les banques centrales s'emploient à la cacher (avec succès apparent pour le moment) . A terme de quelques mois on se rendra compte qu'il n'y a pas d'autres solution que de supprimer les banques centrales et rétablir un Système mon"taire international stable, et pour la plupart des Etats européens de rétablir leur souveraineté nationale (en sortant de l'Union européennes, une invention américaine que les asservit et les paupérise), ainsi que Charles de Gaulles l'avait bien compris.(et proposé)